2 min

Depuis le 1er juillet, la ville la plus peuplée d’Australie a fait le choix de se tourner entièrement vers les énergies renouvelables. C’est l’annonce faite par la maire de la ville en personne, Clover Moore dans une vidéo publiée sur Twitter ce 1er juillet. Toutes les opérations de la métropole, comme ses éclairages, ses piscines ou encore son hôtel de ville historique fonctionneront désormais à l’énergie verte et locale.

Un accord « historique » qui fait du bien au portefeuille de la ville mais avant tout à l’environnement

C’est un tournant clé pour la capitale économique de Sydney. Suite au vote du conseil municipal, la ville a décidé d’utiliser les énergies renouvelables à 100 % afin d’approvisionner l’un des principaux arrondissements de Sydney, The City of Sydney, quartier comprenant  le centre d’affaires de la ville (CBD) et regroupant pas moins de 250 000 habitants. Pour ce faire, l’arrondissent sera alimenté par deux centrales solaires (environ ¾ de l’énergie fournit) et un parc éolien (le 1/4 restant) situés dans la région de la Nouvelle-Galles du Sud. Pas moins de 115 bâtiments, 75 parcs, 23 000 lampadaires et autres installations sportives et dépôts de la ville seront ainsi approvisionnés.

« Les villes sont responsables de 70% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde, il est donc essentiel que nous prenions des mesures climatiques efficaces. », a déclaré Clover Moore, maire de Sydney, dans un tweet.

Cette opération historique et exemplaire estimée à 60 millions de dollars (soit près de 40 millions d’euros) devrait permettre à la ville d’économiser plus de 300 000 euros chaque année pendant près de 10 ans. Les émissions de CO2 seront quant à elles réduites d’environ 2000 tonnes par an, l’équivalent de la consommation électrique de plus de 6000 ménages, et ce n’est pas tout. Cet accord devrait également contribuer à créer et soutenir des emplois dans la région de la Nouvelle-Galles du Sud. Un véritable trio gagnant !

« Nous avons montré que l’utilisation des énergies renouvelables à grande échelle pour réduire les émissions est non seulement possible, mais aussi bonne pour la croissance de l’emploi et bonne pour les finances de la ville. J’espère que tous les gouvernements surveillent et suivront », a déclaré la lord-maire, Clover Moore dans un communiqué.

Des ambitions écologiques qui ne datent pas d’hier

« Agir contre le changement climatique est une priorité majeure pour la ville depuis 2008. Il est donc très excitant ici en 2020 de dire qu’aujourd’hui la ville est alimentée à 100% par de l’électricité renouvelable », a  expliqué la maire dans la vidéo publiée sur Twitter le 1 er juillet.

Bien que cet accord soit un virage majeur pour Sydney, les ambitions prises par la ville ne sont pour leur part pas nouvelles. Sydney est notamment devenue neutre en carbone depuis 2007 et a été le tout premier conseil australien à être certifiée neutre en carbone en 2011. Ayant mis en place un projet stratégique pour un avenir durable, Sustainable Sydney 2030, la ville s’est notamment fixé pour objectif de réduire ses émissions de 70 % d’ici à 2030. Grâce à ce nouvel accord, l’objectif est toutefois susceptible d’être atteint d’ici à 2024, soit 6 ans plus tôt.

Pour Matthew van der Linden, président de Flow Power, une entreprise ayant géré le projet, « [i]l s’agit d’une réalisation historique pour la ville de Sydney. Si les organisations peuvent suivre les traces de la ville, un avenir à zéro carbone net pour l’Australie est possible. »

 

Source : Positivr

Image : Pexels

 

🌍 Pour aller plus loin 🌍

👉 Regarde des vidéos inspirantes autour du même thème tout en finançant des projets d’ONG 🌺

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *